Midi-Pyrénées Nord
ccmsa_JM-Nossant_raisin

Sulfitage du raisin de table

Mis à jour le 20/09/2019

Conseils de prudence

Ce procédé génère du SO2 en émanation et sur le raisin qui, selon la concentration, peut être dangereux par inhalation et corrosif pour les yeux, les muqueuses et la peau.


Quelques conseils de bonnes pratiques
  • Positionnez les générateurs dans la chambre froide avec, de préférence, des gants enduit en nitrile puis bâchez la palette.
  • Débâchez avec des gants enduits en nitrile et dans un endroit ventilé à l’écart de présence humaine immédiate (éviter l’atelier de triage).
Laissez la palette s’aérer puis ôtez les générateurs avec des gants enduits en nitrile.
Si < 10 jours de conservation, ne débâchez pas plus de 15 min d’affilée, ni sur un total de 2 h cumulé dans la journée (afin de ne pas dépasser une exposition supérieure aux valeurs limites réglementaires).
  • Ciselez le raisin et lavez-vous les mains efficacement après le travail.
Ne consommez pas de raisins débâchés de moins de 24 h.
  • Stockez les déchets et les paquets neufs de générateurs de préférence à l’extérieur de l’atelier de conditionnement, dans un endroit ventilé.
Pour les personnes réalisant ces opérations et ayant des affections respiratoires pré-existantes (asthmatiques, personnes ayant une bronchite chronique, un emphysème...), une visite avec le Médecin du Travail est conseillée afin d’analyser votre exposition réelle et de déterminer les moyens de prévention appropriés.
 
Les équipements de protection individuels sont à demander à votre employeur.

En savoir plus

Santé Sécurité au travail en Agriculture - la documentation de la MSA