Midi-Pyrénées Nord

L'exonération de cotisations salariales et d’impôt sur le revenu sur les heures supplémentaires et complémentaires

Mis à jour le 04/03/2019

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 met en place un dispositif d’exonération de la part salariale des cotisations d’assurance vieillesse pour les rémunérations dues au titre des heures supplémentaires et complémentaires.

1/ Qui peut en bénéficier ?


Nouveauté 2019

La loi portant mesures d’urgences économiques et sociales a, d’une part, avancé la date d’entrée en vigueur de cette mesure au 1er janvier 2019 et, d’autre part, prévu une exonération d’impôt sur le revenu (dans la limite de 5 000 €) des rémunérations versées à raison des heures supplémentaires et complémentaires effectuées à compter du 1er janvier 2019.
 

Les employeurs concernés

Tous les employeurs agricoles sont dans le champ d’application de ce dispositif.
A noter : Sont concernés les départements de métropole et d’outre-mer.


Les salariés concernés

Ce dispositif d’exonération est applicable :
  • à l’ensemble des salariés du secteur privé ;
  • aux salariés agricoles ;
  • aux salariés relevant de régimes spéciaux et ;
  • aux agents de la fonction publique, titulaires et non titulaires (au titre des heures supplémentaires qu’ils réalisent ou du temps de travail additionnel effectif).
 
Textes de références :